Je sais

Je sais crier sur nos silences
Je sais affronter l'ignorance
Je sais chanter notre insolence
Je sais prier nos espérances

Je sais aimer le temps qui avance
Je sais savourer notre chance
Je sais espérer l'innocence
Mais pourquoi je n' sais pas
Te cacher dans ma voix
Ce qui tremble en moi

Mais pourquoi je n' sais pas
Arreter les blessures
D'un monde qu'on dénature
Où l'air n'est plus pur
Te raconter l'histoire
Dans la chaleur du soir
A laquelle tu veux croire
Sans pleurer dans le noir

Mais pourquoi je n' sais pas
Sécher les larmes
Des femmes tenant nos armes
Aux coeurs emplis de lames
Supprimer les combats
Des hommes qui font nos lois
Auxquelles se plient nos voix
Qu'ils ne respectent pas

Mais pourquoi je n' sais plus
Pourquoi je n' sais pas
Pourquoi je suis perdue
Comme un enfant dans les rues

Je sais gifler notre arrogance
Je sais pardonner nos absences
Je sais aimer sans perdre patience
Mais pourquoi je n' sais pas
Te serrer dans mes bras
Comme une réponse pour toi

Mais pourquoi je n' sais pas
Arreter les blessures
D'un monde qu'on dénature
Où l'air n'est plus pur
Te raconter l'histoire
Dans la chaleur du soir
A laquelle tu veux croire
Sans pleurer dans le noir

Mais pourquoi je n' sais pas
Sécher les larmes
Des femmes tenant nos armes
Aux coeurs emplis de lames
Supprimer les combats
Des hommes qui font nos lois
Auxquelles se plient nos voix
Qu'ils ne respectent pas

Mais pourquoi je n' sais plus
Pourquoi je n' sais pas
Pourquoi je suis perdue
Comme un enfant dans les rues

Je sais, je ne sais pas
Je sais

Je sais, on ne sait pas
Je sais, on ne sait plus

 

(Chimène Badi -Je sais)

6.5.12 18:16

bisher 0 Kommentar(e)     TrackBack-URL

Name:
Email:
Website:
E-Mail bei weiteren Kommentaren
Informationen speichern (Cookie)


 Smileys einfügen